DASHI

 

Le dashi est souvent désigné comme l'ingrédient déterminant de la cuisine japonaise. C'est un melange délicat issu d'une combinaison de konbu (haricots géants séchés) et de poissons de bonite secs (katsuobushi) en flocons. Également disponible sous forme instantanée, liquide ou séchée.

 

SHOYU

 

Les sauces de soja japonaises ont un goût et un arôme frais et sont généralement plus douces et moins salées que les sauces de style chinois. Le plus couramment disponible sont les variétés légères (usukuchi) et sombres (koikuchi). Le shoyu léger contient une teneur en sel plus élevée et a une couleur plus pâle; Souvent utilisé avec des légumes ou des soupes claires, tandis que le shoyu sombre est utilisé comme marinade ou dans des plats mijotés. Essayez le tamari, un shoyu légèrement plus épais et sans blé avec du sashimi.

 

MIRIN

 

Un vin de riz doux à la couleur ambrée qui est utilisé pour la cuisine et ajoute un soupçon de douceur aux sauces. Également utilisé comme glaçage pour les plats grillés.

 

 

VINAIGRE DE RIZ 

 

Le vinaigre le plus populaire du Japon ! Composé d'un mélange de céréales et de lie de saké, il possède un goût plus doux que le vinaigre. Il est parfait comme vinaigre à sushis. Il peut aussi être utilisé dans les vinaigrettes et les fondues japonaises, ou pour attendrir la viande. C'est un excellent produit très polyvalent.

 

SAKE COOKING

 

Un vin de cuisine brassé, le saké est aimé pour sa saveur dans les marinades et les sauces.

 

 

MISO

 

Une pâte fermentée produite principalement à partir de graines de soja et de grains qui présente plusieurs points forts différents. Un ingrédient extrêmement polyvalent, il peut être utilisé pour faire de la soupe miso, pour déguster des cornichons ou des plats grillés, ou être éclaircie et transformée en pansement. En règle générale, plus la couleur est sombre, plus la saveur est forte. Il existe trois types principaux: Shinsu miso est le plus couramment disponible et largement utilisé, il provient de la région centrale de Honshu au Japon. Aka (ou rouge) miso est souvent utilisé dans l'est du Japon pour la soupe. White (shiro) miso, également connu sous le nom de saikyo miso, est le miso le plus pâle et le plus doux et est utilisé à Kyoto pour la soupe miso. Tous sont également d'excellents pansements.

 

YUZU 

 

 

Wakame

 

Une composante intégrale de la soupe miso, c'est une variété d'algues qui sont fraîches ou séchées et prêtes à se reconstituer dans l'eau.

 

Nori

 

Désigne différentes algues rouges comestibles, utilisées dans la cuisine japonaise notamment dans l'élaboration des makizushi et des temaki. Pour autant, lorsqu'elles sèchent, la couleur rouge s'estompe. On distingue alors deux types d'algues séchées : les noires, et les vertes.

 

 

Thé: La vie esthétique du Japon

 

Le thé ou l'ocha, comme on l'appelle au Japon, constitue la base de toute la vie esthétique du Japon; La peinture, la calligraphie, les jardins, l'architecture, la poésie, l'ikebana, la céramique et la cuisine font leur origine à Sado, la «manière du thé». En fait, on peut dire que de nombreux aspects de la culture japonaise se sont formés à partir de la culture du thé.